Sur autoroute les collisions avec les véhicules des patrouilleurs sont (trop) fréquentes. Pourtant une règle méconnue du code de la route permettrait d’éviter ces drames : le corridor de sécurité. On fait le point !

1. La règle du corridor de sécurité

Cette règle du corridor de sécurité existe depuis un décret du 17 septembre 2018.

Ainsi, l‘article R.412-11-1 du code de la route prévoit que

“Lorsqu’un véhicule équipé des feux spéciaux mentionnés aux articles R. 313-27 et R. 313-28 ou tout autre véhicule dont le conducteur fait usage de ses feux de détresse dans les conditions prévues au premier alinéa de l’article R. 416-18 est immobilisé ou circule à faible allure sur un accotement ou une bande d’arrêt d’urgence, tout conducteur circulant sur le bord droit de la chaussée doit à son approche réduire sa vitesse conformément à l’article R. 413-17 et changer de voie de circulation après s’être assuré qu’il peut le faire sans danger. Si le changement de voie n’est pas réalisable, le conducteur doit s’éloigner le plus possible du véhicule en demeurant dans sa voie.

Lorsque ce même véhicule est immobilisé ou circule à faible allure sur une chaussée, tout conducteur circulant sur la même voie de circulation doit à son approche réduire sa vitesse conformément à l’article R. 413-17, au besoin s’arrêter, et dépasser le véhicule en exécutant les manœuvres prévues à l’article R. 414-4.

Lorsque ce même véhicule est immobilisé ou circule à faible allure sur une voie de circulation adjacente, tout conducteur doit à son approche réduire sa vitesse conformément à l’article R. 413-17 et s’en éloigner le plus possible en demeurant dans la même voie”.

En bref, le corridor de sécurité consiste en une “barrière virtuelle” que le conducteur doit respecter à l’approche de personnels intervenant sur le bord d’une route, voie rapide ou autoroute.

Et parfois vous pourrez voir ce type de panneau rappelant cette règle :

panneau corridor de sécurité

Source : radio.vinci-autoroutes.com

Lire aussi mon article “A-t-on le droit de rouler sur la voie du milieu sur l’autoroute ?

2. Quelles sanctions ?

Le code de la route prévoit une seule sanction en cas de non respect du corridor de sécurité.

Il s’agit ainsi d’une peine d’amende de 4ème classe.

C’est-à-dire une amende forfaitaire de 135€ (majorée à 375€ et pouvant aller jusque 750€ devant le tribunal).

Mais vous ne perdrez pas de points sur votre permis de conduire.

Alors la prochaine fois que vous prenez l’autoroute et que vous voyez un véhicule en intervention, pensez-y !

Laisser un commentaire

CONTACT PRISE DE RDV