Plusieurs articles du code de la route règlementent la circulation des piétons. Mais au fait, c’est quoi un piéton ? La question n’est pas aussi bête qu’il n’y paraît… On fait le point !

1. Un piéton c’est quelqu’un qui marche sur ses pieds…

A première vue, la question est très simple.

Et, à première vue, la réponse l’est tout autant.

En vérité, dans son usage le plus courant, un piéton caractérise celui ou celle qui circule à pied.

Dans son dictionnaire, l’Académie française ne dit pas autre chose.

Elle définit ainsi le piéton :

“Personne qui va à pied”

Pourtant, le code de la route vise bien plus large !

2. Mais pas que!

L’article R.412-34 du code de la route assimile aux piétons plusieurs catégories d’usagers de la route :

  • Les personnes qui conduisent une voiture d’enfant, de malade ou d’infirme, ou tout autre véhicule de petite dimension sans moteur (exemple : skateboard, rollers, trottinette sans moteur, … mais à une allure modérée)
  • Les personnes qui conduisent à la main un engin de déplacement personnel motorisé, un cycle ou un cyclomoteur
  • Les infirmes qui se déplacent dans une chaise roulante mue par eux-mêmes ou circulant à l’allure du pas

En outre, le code de la route tolère aussi que les enfants de moins de 8 ans puissent utiliser les trottoirs à vélo. Mais à la double condition de ne pas causer de gêne aux piétons et de rouler à l’allure du pas.

Comme quoi le code de la route a plus d’imagination que nos chers Immortels. 😉

Et c’est essentiel de bien garder cette définition large à l’esprit car de nombreuses dispositions règlementent la circulation des piétons :

  • feu piéton
  • passage piéton
  • circulation sur la chaussée dans certains cas
  • etc.

Et ces règles s’appliquent tant aux piétons qui vont à pied qu’aux autres qui leur sont assimilés !

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.

Lire aussi mon article “Priorité aux piétons !

Laisser un commentaire

CONTACT PRISE DE RDV