Payer 1€ de plus pour empêcher le retrait de points ?

Sur internet on ne compte plus le nombre d’astuces miracles censées vous éviter de payer vos pv ou de perdre des points. Mais la plupart du temps ça ne marche pas ! Comme cette astuce ultra célèbre qui consiste à payer 1€ de plus pour “bloquer le système”. On fait le point !

1. Payer 1€ de plus : une des astuces les plus célèbres !

Si vous n’en avez jamais entendu parler c’est que vous vivez sûrement sur une île déserte !

En effet, cette astuce “géniale” circule partout, sous diverses formes comme par exemple ce visuel :

rumeurs du permis payer 1€ de plus

Et il faut avouer que c’est pas mal fait… D’ailleurs, gage de “sérieux”, l‘astuce est donnée par “un gendarme”.

En résumé, il suffit de payer 1€ de plus, de ne pas encaisser le chèque de remboursement et ça empêche le retrait de points.

Alors pourquoi ne pas se laisser tenter ? C’est si simple en plus…

2. Payer 1€ de plus : c’est bidon !

Pardon de vous décevoir… cette “astuce” ne fonctionne pas !

Comme vous le savez, le retrait des points est une mesure administrative qui intervient automatiquement dès le paiement de l’amende forfaitaire (article L.223-1 du code de la route).

En pratique, le Trésor public informe le Ministère de l’Intérieur du paiement de l’amende. Et le Ministre retire les points !

Donc si vous payez l’amende, vous perdez vos points !

Même si vous payez 1€ de plus.

Alors vous allez me dire “et si on paye 1€ de moins ?”

C’est pareil ! Et peut-être pire encore. Car l’administration pourrait considérer que vous n’avez pas payé et ensuite émettre une amende forfaitaire majorée avec perte automatique des points.

En tout cas, payer 1€ de plus ou de moins n’y changera rien, vous ne “bloquerez pas le système” !

Pour aller plus loin, lire aussi mon article “Rumeurs sur le permis : arrêtez de croire au Père Noël !

3. Une astuce vraiment légale pour échapper aux points ça vous tente ?

En cas d’infraction sans interpellation vous pouvez facilement échapper aux points.

En effet, c’est aux forces de l’ordre de prouver l’identité du conducteur, ce qui est presque impossible en cas de flash radar, de vidéo-verbalisation ou encore de pv à la volée.

Il vous suffit donc de contester sans désigner le conducteur. Ensuite vous écoperez d’une simple amende sans retrait de points.

Et ce en toute légalité…

Laisser un commentaire

CONTACT PRISE DE RDV