Aujourd’hui je vous donne une astuce pour sauver son permis en 48h ! C’est tout simple et 100% légal. On fait le point !

1. Permis à 0 point ? Attention, la 48SI arrive…

Quand votre permis de conduire arrive à 0 point, le BNDC (Bureau National des Droits à Conduire) émet automatiquement une lettre 48SI. Et le BNDC envoie cette lettre en recommandé à votre domicile.

Bon à savoir : sur l’enveloppe est écrit en toutes lettres “BNDC” (ou FNPC, son ancêtre).

enveloppe lettre 48si fnpc bndc

Lire aussi mon article “Les conséquences de la lettre 48SI“.

2. Surveillez votre boîte aux lettres

Vous êtes chez vous quand le facteur sonne ?

Si vous voyez les fameuses lettres BNDC ou FNPC, ne prenez pas le recommandé. Mais ne le refusez pas non plus ! Dites que vous irez le récupérer plus tard (dans le délai de garde de la poste de 15 jours).

Sinon l’astuce pour sauver son permis en 48h ne fonctionnera pas.

Vous êtes absent ?

Rendez-vous à votre bureau de poste et demandez à vérifier le recommandé. Si vous lisez BNDC ou FNPC sur l’enveloppe, ne refusez pas le recommandé. Et dites que vous reviendrez le chercher plus tard (dans le délai de garde de 15 jours).

3. Courez faire un stage !

Une fois que vous avez lu les lettres “BNDC” ou FNPC” sur l’enveloppe, inscrivez-vous de toute urgence à un stage de récupération de points (par exemple ici).

Attention : afin que l’astuce pour sauver son permis en 48h fonctionne, vous devez impérativement avoir fait votre stage avant la fin du délai de 15 jours de garde de la poste.

4. N’oubliez pas de récupérer la lettre à la poste

Dès que vous avez votre attention de stage, allez récupérer votre recommandé à la poste.

Attention : si vous laissez repartir la lettre 48SI, l’astuce pour sauver son permis en 48h ne fonctionnera pas ! Et vous aurez fait votre stage pour des prunes (admirez ce magnifique jeu de mots 😉).

5. Contestez l’annulation auprès du Ministre

Dernière étape de cette astuce pour sauver son permis en 48h, écrivez au BNDC pour lui transmettre l’attestation de stage et demander le retrait de la décision d’invalidation.

Le Ministre de l’Intérieur sera obligé de créditer les 4 points du stage sur votre permis.

Et voilà, en 48h vous aurez sauvé votre permis de conduire !

2 commentaires

  1. Bonjour Maître,
    Merci beaucoup pour cet article très instructif !
    J’ai été verbalisée en février pour une infraction à – 4 points (que j’aurais pu contester, mais je n’ai pas osé le faire). A réception de mon relevé intégral mi-mars, j’ai réalisé que j’allais tomber à zéro et ai effectué immédiatement un stage de récupération de points . Sur Télépoint, mon solde vient de tomber à zéro, donc je suppose que je vais bientôt recevoir la fameuse lettre 48SI. Ma question est donc la suivante: si je récupère la lettre et que je conteste la décision auprès du BNDC en transmettant mon attestation de stage comme vous le conseillez, pendant le temps de traitement ne serais-je pas en illégalité de conduire ? (ayant été notifiée de l’invalidation de mon permis par la 48SI mais pas encore crédité de mes 4 points par l’administration)

    1. Bonjour, dans cette hypothèse en cas de poursuites pénales pour conduite malgré l’invalidation de votre permis, aucun tribunal ne peut vous condamner si vous avez fait revalider votre permis. Si vous recevez la 48SI malgré le stage, demandez au Ministre de l’Intérieur de retirer sa décision. Et i votre métier nécessite impérativement le permis, vous pouvez tenter le référé suspension. Si besoin de conseils, n’hésitez pas à prendre rdv directement avec moi. A bientôt sur ce blog, Etienne

Laisser un commentaire