Entre les radars qui flashent et ceux qui ne flashent pas, pas toujours facile de s’y retrouver … A vrai dire, pour savoir si j’ai été flashé, une seule chose à faire : attendre ! On fait le point !

1. Pour savoir si j’ai été flashé je dois attendre le pv

Tout conducteur (ou presque !) a un jour vécu ce type de situations :

  • j’ai vu un flash mais j’ignore s’il est pour moi
  • je roulais un peu trop vite et je suis passé devant un radar qui n’a pas flashé
  • j’ai grillé un feu rouge mais je ne sais pas si la vidéo-verbalisation m’a repéré
  • etc.

Autant de situations stressantes pour un conducteur.

Car je ne peux pas savoir si j’ai été flashé tant que je n’ai pas reçu de pv à mon domicile !

En règle générale, un pv met quelques jours (semaines) pour arriver.

Mais attention, un pv qui n’arrive pas ne traduit pas automatiquement une bonne nouvelle !

2. Pas de pv = bonne nouvelle ? Pas si simple !

J’ai vu un flash ou je sais pertinemment que j’ai commis un excès de vitesse mais je ne reçois pas de pv…

Suis-je pour autant sorti d’affaire ?

Et bien pas forcément !

En effet, plusieurs raisons peuvent expliquer l’absence de pv, et certaines ne vont clairement pas tourner à mon avantage.

Photo illisible

L’Etat a beau dépenser des millions dans des machines toujours plus perfectionnées, certaines photos radar sont illisibles.

Dans ce cas, mon véhicule a beau avoir été flashé, je ne reçois pas de pv.

Bonne nouvelle donc.

Lire aussi mon article “Photo radar : exigez le cliché !

Je n’ai pas été flashé

J’ai cru que le flash était pour moi alors qu’en fait non.

Bonne nouvelle là encore.

Mon certificat d’immatriculation n’est pas à jour

Là c’est plus embêtant.

Car l’administration envoie le pv à l’adresse figurant sur le certificat d’immatriculation.

Or, si je ne déclare pas mon changement d’adresse éventuel (c’est une obligation, cf. article R.322-7 du code de la route), l’administration ne le sait pas.

Elle envoie alors le pv à mon ancienne adresse et comme je ne le reçois pas, je ne le paye pas ou je ne le conteste pas.

Au final, passé le délai de 45 jours, l’administration émet une amende forfaitaire majorée avec perte des points automatique (et une amende plus lourde à payer).

Et j’aurai la surprise de le découvrir au moment où l’administration voudra se servir sur mon compte en banque…

Lire aussi mon article “Ne pas payer l’amende pour ne pas perdre de points ?

Laisser un commentaire

CONTACT PRISE DE RDV