Ça y est. Vous venez de recevoir une contravention suite à un flash. Vous doutez avoir commis l’infraction? Ou vous avez peur de perdre votre permis? Demandez donc la photo radar! Je vous explique comment et pourquoi l’obtenir.

Les conducteurs et les stars ont ceci en commun qu’ils n’aiment pas être pris en photo sans leur accord…

Un feu orange un peu trop mur, un pied un peu trop lourd sur l’accélérateur, et hop, les paparazzis du bord de la route s’en donnent à cœur joie.

Et la procédure s’enclenche. Inexorablement…

Un avis de contravention est automatiquement envoyé dans les jours qui suivent au titulaire du certificat d’immatriculation du véhicule flashé.

Même s’il n’était pas le conducteur au moment de l’infraction.

Or, vous avez un doute sur la réalité de l’infraction. Peut-être même aviez-vous prêté votre véhicule ce jour-là? Ou peut-être encore avez-vous peur de perdre votre permis car votre solde de points est faible?

Pour aller plus loin consultez mon article  “Comment connaître son solde de points?“.

N’hésitez plus, demandez la photo radar!

Comment obtenir la photo radar?

Quand vous recevez un avis de contravention suite à un flash, la photo radar ne vous est jamais communiquée.

Il faut nécessairement en faire la demande.

Sur votre amende figure le cadre suivant: « Droit d’accès au cliché pris par les appareils de contrôle automatique ».

Il suffit de lire les instructions. C’est très simple et c’est gratuit!

Attention! La demande de photo radar n’interrompt pas le délai de 45 jours pour contester l’amende forfaitaire reçue. Il faudra donc parfois prendre le risque de contester sans avoir les clichés (ou désigner un tiers comme conducteur).

Deux possibilités vous sont offertes pour obtenir la photo radar:

Obtenir la photo radar par la poste…

Muni de votre avis de contravention, vous écrivez à l’adresse suivante:

CENTRE AUTOMATISE DE CONSTATATIONS DES INFRACTIONS ROUTIERES (CACIR)

SERVICE PHOTOS

CS 41101

35911 RENNES CEDEX 9

Vous devez joindre une photocopie des documents suivants:

  • pièce d’identité avec photographie
  • avis de contravention
  • carte grise (certificat d’immatriculation) du véhicule

… ou en ligne

Rendez-vous sur le site dédié.

Diverses informations vous seront demandées. Il suffit de se laisser guider.

Pour obtenir le cliché vous devez joindre à votre demande les mêmes documents que pour obtenir la photo radar par la poste mais sous forme numérisée.

Et je vais recevoir quoi exactement?

Vous recevez généralement deux photos, et gratuitement en plus. Une en plan serré de votre plaque d’immatriculation, et l’autre en plan plus large de toute la voiture.

Examinez les avec attention!

Certes, vous ne serez sans doute pas sous votre meilleur profil. Mais les photos reçues pourraient bien vous faire plaisir quand même!

Pourquoi demander la photo radar?

C’est une étape précieuse pour contester l’infraction faisant suite à un flash (feu rouge, excès de vitesse).

Si vous avez sous les yeux le cliché pris par le radar automatique vous allez pouvoir réfléchir à la meilleure stratégie à suivre.

Il arrive fréquemment que la photo radar ne soit pas exploitable:

  • la photo est prise par l’arrière (c’est souvent le cas puisque les plaques des motos sont à l’arrière)
  • la photo est floue ou l’image a une mauvaise résolution
  • votre pare-soleil était baissé
  • il y a un reflet sur le pare-brise ou au contraire il faisait très mauvais temps
  • le conducteur porte une casquette
  • etc.

Et peut-être même découvrirez-vous que vous avez été victime d’une usurpation de plaques ce qui arrive fréquemment.

J’ai quoi comme droits si je ne suis pas reconnaissable?

Si vous n’êtes pas reconnaissable vous pouvez contester l’amende et vous éviterez ainsi toute perte de points! Le tribunal de police vous condamnera à une simple amende civile. Le code de la route prévoit en effet la “redevabilité pécuniaire” du titulaire du certificat d’immatriculation (article L.121-3 du code de la route). Sauf si vous prouvez que vous n’étiez pas le véritable conducteur. Et dans ce cas, vous n’aurez ni amende ni points en moins.

Sachez que vous n’êtes pas obligé de dénoncer le véritable conducteur si vous aviez prêté votre véhicule (sauf cas particulier du représentant légal d’une personne morale). Même si le tribunal insiste, il n’y a pas d’obligation.

Pour aller plus loin, consultez mon article “Suis-je obligé de dénoncer le vrai conducteur?

Et si je suis reconnaissable?

Dans ce cas prenez le temps de vérifier la validité du pv, qui doit comporter un certain nombre de mentions obligatoires:

  • immatriculation du véhicule
  • date, heure et lieu précis de l’infraction (point kilométrique ou PK en cas d’excès de vitesse)
  • nature de l’infraction (excès de vitesse, non respect de l’arrêt absolu au stop, …)
  • identité de l’agent (ses nom, prénom grade ou numéro de matricule)

Vous remarquez une erreur sur le pv? Tentez de contester pour éviter de perdre des points.

Mais en fonction de votre solde de points, et/ou si aucune contestation n’est envisageable, vous pouvez avoir intérêt à payer l’amende très vite pour bénéficier de l’amende minorée.

A l’inverse, il peut être utile de contester pour retarder la perte de points (Quand a lieu la perte des points?) et vous permettre entre deux de faire un stage de récupération de points. Vous pouvez aussi avoir intérêt à contester dans l’attente de la reconstitution naturelle de votre “capital points”.

Et devant le tribunal de police, mettez en avant votre bonne foi! Vous aviez un doute, raison pour laquelle vous avez justement demandé à avoir la photo radar. Le tribunal de police sera enclin à plus de compréhension. Et bien sûr n’oubliez pas d’apporter à l’audience les justificatifs de votre demande de photo radar dans le délai de contestation.

Laisser un commentaire