Que se passe-t-il si le salarié désigné par son employeur ne paye pas l’amende ?

Un lecteur me pose cette question : ” Employeur, j’ai désigné un salarié suite à une contravention pour un feu rouge. La contravention lui sera envoyée mais comme nous n’avons pas sa bonne adresse (ses bulletins de paie nous reviennent tous les mois), cela risque de faire pareil pour la contravention. Que se passe t il si le salarié désigné par son employeur ne paye pas l’amende ? Quelles conséquences pour l’employeur ? ” On fait le point !

1. Bref rappel sur l’obligation de désignation du conducteur

L’article L.121-6 du code de la route impose au représentant légal d’une personne morale de désigner la personne physique auteur d’une infraction constatée par un appareil automatisé avec un véhicule de l’entreprise.

Il doit ainsi communiquer :

  • l’identité du salarié
  • son adresse
  • la référence de son permis de conduire

Pour aller plus loin, lire mon article : “L’obligation de désignation du conducteur en 10 points

Ensuite, le salarié reçoit un avis de contravention à son domicile.

Là-dessus, il peut au choix :

  • payer l’amende et perdre alors automatiquement les points
  • désigner un autre conducteur qui reçoit à son tour un avis de contravention
  • contester l’infraction

Lire aussi mon article : “Dénonciation de conducteur : les options du salarié désigné

2. Le salarié désigné par son employeur qui ne paye pas l’amende risque (potentiellement) gros pour son permis

Quand un employeur désigne un salarié, il utilise naturellement l’adresse donnée par celui-ci. Dans l’hypothèse où le salarié change d’adresse, il lui appartient de le signaler à son employeur.

Ainsi, dans le cas de mon lecteur, il ne peut faire autrement que de mentionner l’adresse donnée par son salarié, quand bien même cette adresse serait fausse.

“A l’impossible nul n’est tenu” comme on dit…

Sauf que notre salarié, qui semble vouloir à tout prix protéger sa vie privée, met son permis en danger.

Car en cachant sa véritable adresse il ne va pas recevoir l’avis de contravention transmis par l’administration après désignation de son employeur.

Et comme il ne va pas le recevoir, il ne pourra payer ou contester.

Aussi, l’administration émettra une amende forfaitaire majorée avec une double conséquence pour notre salarié :

  • une majoration du montant de l’amende (pour un feu rouge l’amende forfaitaire est de 135€ et l’amende majorée de 375€ !)
  • un retrait automatique des points

Pour aller plus loin, lire mes articles :

En revanche, l’employeur ne pourra plus être inquiété.

2 commentaires

  1. Une loi abrogeant l’obligation de dénoncer le salarié par le patron devrait être votée.
    C’est inique!

    1. Bonjour, la probabilité que cette disposition soit abrogée est infime! A bientôt sur ce blog, Etienne LEJEUNE

Laisser un commentaire

CONTACT PRISE DE RDV