Rouler sur autoroute… sur quelle voie ?

2, 3, 4 et parfois plus, avec toutes ces voies beaucoup de conducteurs s’y perdent ! Pourtant, rouler sur autoroute c’est très simple quand on connaît les règles. On fait le point !

1. Rouler sur autoroute : obligatoirement sur la voie la plus à droite

L’article R.412-9 du code de la route est très clair sur le sujet :

“En marche normale, tout conducteur doit maintenir son véhicule près du bord droit de la chaussée, autant que le lui permet l’état ou le profil de celle-ci”.

Aussi, peu importe le nombre de voies que comporte l’autoroute, vous devez rouler sur la voie la plus à droite.

Sauf pour dépasser évidemment.

A défaut vous encourez une amende forfaitaire de 35€ (minorée 22€). Mais sans retrait de points.

Lire aussi mon article “Frauder au péage coûte maintenant 5 fois plus cher !

2. Rouler au milieu ? Interdit, sauf pour dépasser !

Il suffit de rouler sur autoroute quelques kilomètres pour constater qu’il y a encore un énorme travail de pédagogie à faire…

En effet, de très nombreux conducteurs restent scotchés pendant des kilomètres et des kilomètres à la voie du milieu.

Or, rouler sur la voie du milieu est rigoureusement interdit. Au surplus c’est dangereux puisque cela oblige les conducteurs se trouvant sur la voie de droite et qui souhaitent doubler à couper plusieurs voies pour dépasser et se rabattre.

Le seul cas dans lequel vous pouvez rouler sur la voie du milieu c’est pour dépasser. Sinon vous devez vous rabattre.

Idem pour la voie la plus à gauche, quand vous avez fini de dépasser vous devez vous rabattre.

Pour aller plus loin, lire mon article “A-t-on le droit de rouler sur la voie du milieu sur autoroute ?” ou encore “Interdit de coller !

3. Les règles changent-elles en cas de circulation dense sur l’autoroute ?

OUI ! Le code de la route prévoit cette hypothèse.

Comme le souligne l’article R.414-15 :

“Lorsque, sur les routes à sens unique et sur les routes à plus de deux voies, la circulation s’est, en raison de sa densité, établie en file ininterrompue sur toutes les voies, le fait que les véhicules d’une file circulent plus vite que les véhicules d’une autre file n’est pas considéré comme un dépassement”

En résumé, s’il y a beaucoup de monde et que vous roulez en file ininterrompue, vous pouvez parfaitement rester sur votre voie sans être en infraction. Même si vous êtes sur la voie de gauche ou du milieu.

4. Voie “véhicules lents”

Parfois sur autoroute vous rencontrez des voies réservées aux véhicules lents dans des secteurs à dénivelé important.

Il faut souligner que l’article R.422-1 du code de la route réserve cette voie aux

“véhicules ne pouvant circuler à une vitesse supérieure à 60 km/h dans la section de route en cause”

Et à l’extrémité de ces voies, les conducteurs de véhicules lents doivent céder la priorité aux autres véhicules.

A défaut ils encourent une amende forfaitaire de 135€ (minorée à 90€) et un retrait de 4 points sur leur permis de conduire.

5. A-t-on le droit de rouler sur la bande d’arrêt d’urgence ?

NON ! C’est totalement interdit.

Au cas où vous auriez un doute, voici un extrait de l’article R.412-8 du code de la route :

“La circulation sur les bandes d’arrêt d’urgence est interdite”

Mais si vous êtes au-dessus des lois et que vous prenez quand même le risque, vous encourez une amende forfaitaire de 135€ (minorée à 90€) avec un retrait de 3 points sur votre permis de conduire.

6. Et rouler sur autoroute à contresens ça expose à quelles sanctions ?

Le conducteur en contresens peut faire l’objet de diverses poursuites pénales en fonction des circonstances (accident ou non).

En pareil cas, il risque a minima une amende forfaitaire de 135€ (minorée à 90€). Outre la perte de 4 points sur son permis de conduire.

Mais il peut aussi être poursuivi pour le délit de mise en danger de la vie d’autrui (article 223-1 du code pénal).

Avec des peines bien plus lourdes à la clé :

  • jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 15 000€ d’amende
  • suspension du permis de conduire pendant une durée de 5 ans maximum
  • annulation du permis de conduire avec interdiction de solliciter la délivrance d’un nouveau permis pendant 5 ans maximum
  • confiscation du véhicule
  • etc…

2 commentaires

  1. Bonsoir
    Quelle joie de voir enfin ce fléau relayé de source crédible !
    Et c’est dit de manière tellement drôle, bravo ! Il faudrait diffuser des petits spots dans cet esprit car en matière de conduite, les gens sont excessivement créatifs (sans le savoir, bien sûr, et c’est bien le problème).
    Sinon je propose à tous ces braves gens qui n’aiment pas changer de voie de prendre la nationale et d’y rester.

    1. Bonjour et merci pour votre message! A bientôt sur ce blog, Etienne LEJEUNE

Laisser un commentaire