Alcool et permis probatoire … attention à la gueule de bois !

Alcool et permis font rarement bon ménage, à plus forte raison quand on est en permis probatoire. Car le risque de perdre son permis est maximum. On fait le point !

1. Alcool et permis probatoire : quel taux ?

Un conducteur “normal” commet l’infraction de conduite en état alcoolique avec un taux d’alcool au moins égal à 0,25mg/l d’air expiré (0,5g/l de sang).

En revanche, le conducteur en permis probatoire doit respecter un taux inférieur (article R.234-1 du code de la route).

Il est en effet de 0,10mg/l d’air expiré (0,2g/l de sang). Donc à peine l’équivalent d’une bière ou d’un verre de vin

2. Alcool et permis probatoire : quelles sanctions ?

Que vous soyez titulaire d’un permis “normal” ou d’un permis probatoire, les sanctions de l’alcool au volant sont identiques.

Sur ce point, voir mon article “Alcool au volant : quel taux pour quelle sanction ?

Au fond, seul diffère le taux d’alcool admis.

La difficulté majeure pour le permis probatoire réside en réalité dans le retrait des 6 points.

D’autant plus la première année…

3. Attention aux 6 points !

Dans les grandes lignes, pour une conduite en état alcoolique les 6 points tombent :

  • au moment du paiement de l’amende ou de l’émission d’une amende forfaitaire majorée (pour une alcoolémie contraventionnelle)
  • quand la décision de justice devient définitive (pour une alcoolémie délictuelle)

Lire aussi mon article “Quand a lieu la perte des points ?

Si vous avez un permis à 12 points et que vous perdez 6 points, le risque d’invalidation du permis est limité.

Puisque vous pouvez faire un stage pour consolider votre solde de points.

Sur ce point, lire mon article “Quand faire un stage de récupération de points?

Mais si vous avez un permis probatoire à 6 points et que vous perdez 6 points, vous perdez automatiquement votre permis !

Sans pouvoir le sauver avec un stage.

Fort heureusement il existe des solutions efficaces pour éviter d’en arriver là…

4. Contestez et sauvez votre permis !

En dépit des apparences, vous pouvez éviter l’invalidation du permis.

En bref, il faut contester l’infraction pour retarder la perte des points.

Puisqu’au premier anniversaire de votre permis vous recevrez 2 points supplémentaires sur votre permis qui permettront d’absorber les 6 points.

En définitive, pour éviter une gueule de bois à votre permis, ne buvez rien avant de prendre le volant.

Et si jamais vous êtes positif, contestez pour gagner du temps.

Laisser un commentaire

CONTACT PRISE DE RDV