Quand faire un stage de récupération de points?

Besoin d’un stage de récupération de points pour reconstituer votre “capital points”? Ne le faites pas trop tôt … ni trop tard! Trop tôt vous ne récupérez rien, trop tard vous risquez de perdre votre permis. On fait le point…

Le stage de récupération de points (de son vrai nom “stage de sensibilisation à la sécurité routière”) est un moyen efficace et rapide de récupérer des points.

Jusqu’à 4 points en 2 jours. Et ce une fois par an.

Même quand votre permis est à 0 point. A condition que vous n’ayez pas encore reçu la lettre 48SI qui vous informe de l’invalidation de votre permis.

Si la meilleure astuce reste évidemment de respecter le code de la route, le stage est un bon outil pour gérer au mieux votre “capital points”.

Mais à condition de l’utiliser au bon moment!

Ne faites pas votre stage de récupération de points trop tôt!

Le permis de conduire est doté de 12 points. 6 points pour un permis probatoire la première année.

Il s’agit d’un maximum.

Si vous avez 12 points, inutile donc de faire un stage!

Vous perdrez 2 jours et environ 200€. Pour rien.

Attendez donc que les points soient retirés.

Sur ce sujet, consultez mon article “Quand a lieu la perte des points?

Exemple: vous avez 12 points et vous venez de recevoir un pv pour non-respect de la priorité aux piétons. Cette infraction entraîne un retrait de 6 points (voir mon article “Priorité aux piétons!).

Ne faites pas le stage juste après avoir commis l’infraction.

Si vous n’avez pas encore payé l’amende le stage ne sert à rien. Pour vos points en tout cas.

En effet, si vous lisez régulièrement ce blog vous savez que les points ne tombent qu’au moment du paiement de l’amende (pour faire simple) et non au moment de la commission de l’infraction.

En revanche, si vous avez payé l’amende, c’est une bonne idée de faire un stage car à 6 points votre permis est très fragile!

Mais évitez d’attendre le dernier moment pour faire un stage de récupération de points!

Le stage de récupération de points peut éviter à un conducteur de tomber à 0 point.

Mais attention!

Si vous repoussez trop l’échéance vous risquez l’invalidation de votre permis de conduire.

C’est-à-dire l’annulation pure et simple de celui-ci par perte de tous les points.

Le process, implacable, est alors le suivant:

  • notification de la lettre 48SI par LRAR
  • privation immédiate du droit de conduire dès la notification
  • obligation de restituer son permis sous 10 jours
  • impossibilité de repasser le permis avant 6 mois (à compter de la restitution du permis). Le délai est même porté à 1 an si vous aviez déjà perdu votre permis pour solde nul dans les 5 dernières années…

L’enjeu est donc important!

Et il est essentiel de savoir où vous en êtes de vos points.

Pour aller plus loin, consultez l’article “Comment connaître son solde de points?

L’administration ne valide aucun stage si le conducteur reçoit la lettre 48SI avant la dernière journée de stage (CE, 22 février 2008, n°310394).

Et il faut savoir qu’en cas d’annulation du stage en dernière minute (par vous ou l’organisateur du stage de récupération de points) vous ne pourrez pas contester l’invalidation de votre permis si vous avez reçu la 48SI avant la prochaine date de stage.

Demandez conseil à votre avocat permis de conduire!

Il sera votre meilleur allié pour savoir à quel moment il est préférable de faire votre stage.

Laisser un commentaire