Les avis de contravention suite à un flash radar sont très nombreux. Et la tendance n’est clairement pas à la baisse, tant l’Etat implante de nouveaux radars. Mais pas de panique, des solutions existent pour contester ces pv et sauver votre permis. Comment contester un pv de radar automatique ? On fait le point !

Sommaire :

  1. Contester un pv de radar automatique : attention aux pièges !
  2. Contester un pv de radar automatique : ou comment sauver son permis à (presque) tous les coups !

1. Contester un pv de radar automatique : attention aux pièges !

La contestation d’un pv obétit à des règles précises.

Ou bien vous les respectez, ou bien votre requête sera rejetée…

Les délais

Pour contester un pv de radar automatique ou encore un pv par vidéoverbalisation ou un pv à la volée, vous devez transmettre votre contestation dans un délai de :

  • 45 jours suivant la date de l’avis de contravention
  • 30 jours à compter de la réception de l’avis d’amende majorée

LRAR ou ANTAI

Suite à un flash radar, vous recevez à votre domicile un courrier de l’administration comprenant les documents suivants :

  • avis de contravention (de couleur verte)
  • formulaire de requête en exonération (de couleur bleue)
  • notice de paiement (de couleur orange)

Après cela, si vous contestez vous pouvez le faire, au choix :

  • par voie postale en LRAR au moyen de ces documents
  • sur ANTAI.

Attention : si vous contestez par LRAR vous devez joindre l’original de l’avis de contravention ainsi que le formulaire de requête en exonération (de couleur bleue).

Astuce : gardez une copie de ces documents.

Les documents à transmettre

Ils varient selon le motif de la contestation :

    • Cas n°1 : ce n’était pas mon véhicule (vol, déstruction, usurpation, cession ou vente). Dans ce cas, l’administration ne vous croit pas sur parole. Il faut impérativement fournir des justificatifs (exemple : récépissé de votre plainte pour vol ou pour usurpation de plaques).
    • Cas n°2 : j’avais prêté ou loué mon véhicule. Ici vous devez communiquer les coordonnées de la personne qui conduisait au moment de l’infraction. Et pour éviter toute difficulté, communiquez aussi une copie de son permis de conduire.
    • Cas n°3 : je conteste la réalité de l’infraction. Là vous devez exposer les motifs de votre contestation. Pour un flash radar, un pv à la volée ou suite à une vidéo-verbalisation c’est très simple ! Il vous suffit d’indiquer par exemple : “Je conteste l’infraction et ne suis pas en mesure d’identifier le conducteur”.

Astuce : vous avez un doute sur la liste des documents à fournir ? Pas de panique tout figure sur le formulaire de requête en exonération ou sur ANTAI.

N’oubliez pas de consigner !

Si vous contestez en utilisant le cas n°3 vous devez verser une consignation sans quoi l’administration rejettera votre contestation.

Il s’agit d’une somme d’argent égale au montant de l’amende forfaitaire. Mais à la différence du paiement de l’amende, la consignation n’entraîne pas de retrait des points.

Lire mon article : “Quand a lieu la perte des points ?

Photo radar : attention au délai !

Avant de contester vous pouvez demander la photo radar.

Mais attention … contrairement à ce qu’on pourrait penser, demander la photo radar n’interrompt pas le délai pour contester.

Lire mon article “La demande de photo radar n’interrompt pas le délai pour contester !

Aussi, à partir du moment où vous doutez avoir commis l’infraction, demandez-la très vite !

Et ne restez pas sans rien faire. Car si vous ne payez ni ne contestez, l’administration émettra une amende forfaitaire majorée. Et les points tomberont automatiquement !

Lire aussi mon article “Ne pas payer l’amende pour ne pas perdre de points ?

2. Contester un pv de radar automatique : ou comment sauver son permis à (presque) tous les coups !

Contester et désigner : c’est vous qui voyez !

Vous aviez prêté votre véhicule et vous souhaitez désigner la personne qui conduisait ? Utilisez alors le cas n°2.

Dans ce cas, la personne désignée reçoit un avis de contravention et l’affaire s’arrête là pour vous.

En plus vous n’avez pas à régler de consignation.

Mais vous pouvez aussi choisir de ne pas désigner le conducteur et utiliser le cas n°3…

En effet, contrairement à une légende urbaine (souvent entretenue par les forces de l’ordre), vous n’avez AUCUNE OBLIGATION de désigner le conducteur pour contester !

Excepté le cas particulier des personnes morales.

Sur ce point lire mon article “L’obligation de désignation du conducteur en 10 points

Mais à part ce cas de figure, encore une fois vous avez parfaitement le droit de ne pas révéler l’identité de la personne qui conduisait votre véhicule.

Pour aller plus loin, lire mon article “Suis-je obligé de dénoncer le vrai conducteur ?

Contester un pv de radar automatique : une astuce simple et 100% légale pour préserver ses points

Les radars automatiques, les pv à la volée ou encore la vidéoverbalisation présentent un inconvénient pour l’Etat (mais un avantage pour vous)… Ils ne permettent presque jamais d’identifier le conducteur.

En effet, l’Etat a choisi de privilégier le “tout machine” qui appréhende le comportement d’un véhicule et non de son conducteur, quasiment jamais identifiable.

Or, si l’autorité poursuivante ne peut identifier le conducteur, elle n’a pas le droit de retirer les points correspondant à l’infraction. Sauf en cas de paiement de l’infraction qui vaut reconnaissance de l’infraction.

Par exemple en cas de flash feu rouge, la photo est TOUJOURS prise par l’arrière, empêchant toute identification du conducteur.

Il suffit donc de contester pour éviter à 100% la perte des 4 points correspondant…

Lire mon article “Flashé à un feu rouge ? LA méthode pour ne pas perdre de points !

Dans ces conditions, si vous recevez un pv sans avoir été intercepté par les forces de l’ordre, vous pouvez facilement éviter la perte des points à presque tous les coups.

Attention : Si la contestation aboutit, vous n’aurez aucune perte de point. Par contre, si vous ne dénoncez pas le conducteur du véhicule au moment des faits, vous aurez une amende en tant que redevable pécuniaire (article L.121-3 du code de la route).

14 commentaires

  1. bonjour ,
    quel est le numéro de l’article de loi qui indique que c’est à la justice de prouver ma culpabilité lors d’un excès de vitesse si mon visage n’est pas identifiable sur le cliché radar ?
    merci

    1. Bonjour, cela résulte de l’article L.121-1 du code de la route. A bientôt sur ce blog, Etienne LEJEUNE

  2. Bonjour

    J ai recu une contravention avec 4 point de retrait pour un glash radar feu rouge, la voiture est au nom de mon mari et sans me consulter il m a designer c est vrai qu il a paniqué car il a besoin de son permis pour travailler mais malgre la designation ouis je contester l infraction et payer la consignation seulement.
    Merci

    1. Bonjour, vous pouvez contester et dans ce cas pas besoin de consignation. Mais l’omp se retournera alors pour explications auprès de votre mari qui pourra tout simplement contester pour éviter la perte des points. Au besoin prenez rdv avec moi que je vous explique tout ça https://lejeune-avocat.fr/prendre-rendez-vous-en-ligne/ A bientôt sur ce blog, Etienne LEJEUNE

  3. Bonjour Maître ,
    Peut on éviter une suspension de
    Permis ainsi qu’une saisie d’un véhicule pour un excès de vitesse de plus de 50 kms/h en utilisant la contestation et la non désignation d’une personne ?
    Attrapé par une voiture radar privée en moto.(j’ai doublé la voiture radar , donc pris par l’arrière .Je n’ai pas
    encore reçu le pv .Dois je vendre mon véhicule avant de recevoir l’amande,afin d éviter la saisie si saisie il y a ?
    Merci

  4. Bonjour, mon employeur m’a dénoncé comme conducteur pour un excès de vitesse à 54km/h retenu. Le radar a pris le véhicule par l’arrière. J’ai contesté une première fois. Il y a 15 jours j’ai reçu un courrier simple (PAS en recommandé) de refus d’exonération. Courrier daté du 15 juin, tamponné par la poste le 21 juin, reçu chez moi le 24 juin.
    Concrètement que dois-je faire pour échapper au paiement de 135€ à 375€ + frais de justice si je persiste, svp?

    1. Bonjour, écrivez à nouveau à l’officier du ministère public enniant avoir été le conducteur et en lui rappelant que dans la mesure où le véhicule est immétriculé au nom d’une personne morale vous ne pouvez pas être déclaré redevable de l’amende. Si besoin d’aide contactez moi au plus vite : https://lejeune-avocat.fr/prendre-rendez-vous-en-ligne/ A bientôt sur ce blog, Etienne LEJEUNE

  5. Bonjour Maître,

    Il y a une chose que je n’ai pas saisi, si la preuve est apportée que c’est moi qui conduisait, je dois payer l’amende de 45 euros, et plus?

    Merci

    1. Bonjour, si vous contestez mais que le tribunal vous condamne par ordonnance pénale ou en audience, vous risquez a minima le paiement de l’amende forfaitaire. Mais le tribunal peut condamner jusqu’au maximum. Par exemple pour un excès de vitesse inférieur à 20km/h avec une vitesse autorisée de plus de 50km/h, le tribunal vous condamnerait à une amende minimum de 68€ et maximum de 450€. Outre 31€ de frais de procédure. A bientôt sur ce blog, Etienne LEJEUNE

  6. Bonjour Maître, j’ai reçu hier une convocation pénale, j’ai joint le service national de la police pour explications de ce courriel, qui détaille « un excès de vitesse retenu à 136Klm pour 80klm flashé par un radar fixe de l’arrière du véhicule » sans visu de ma personne. Puis-je contester cette infraction par le biais que ce n’était pas moi dans le véhicule et en ne citant personne ?
    Afin d’éviter une éventuelle suspension de permis.

    Je vous remercie.

  7. Bonjour, j’ai effectué un excès supérieur à 50km/h (136Klm pour 80klm) je suis convoqué par les forces de l’ordre. Afin d’éviter la suspension pouvons nous contester l’infraction sachant que c’est un radar fixe qui flashe par l’arrière auquel on ne me reconnaît pas.
    Je vous remercie par avance.

    1. Bonjour, tout à fait possible! C’est aux forces de l’ordre de prouver qui conduisait. Et vous n’avez aucune obligation de dénoncer qui que ce soit. A bientôt sur ce blog, Etienne LEJEUNE

Laisser un commentaire

CONTACT PRISE DE RDV