Parce que votre capital point est précieux, je vous donne 5 astuces pour ne pas perdre de points sur votre permis de conduire!

Votre permis de conduire est doté de 12 points. Seulement 6 points si vous êtes en permis probatoire la première année. Et ce “capital points” se réduit à chaque fois que vous commettez une infraction routière pour laquelle le code de la route prévoit un retrait de points.

1 point, 2 points, 3 points, 4 points, 6 points, à chaque infraction son tarif…

Il est donc très important de préserver votre “capital points”, surtout si vous roulez beaucoup et si votre emploi nécessite d’avoir le permis de conduire.  Pour plus d’informations sur ce sujet, je vous invite à découvrir les articles dans la rubrique « Permis de conduire et Contrat de travail ».

En effet, à 0 points votre permis sera invalidé. Vous ne pourrez plus conduire pendant 6 mois. Et vous devrez repasser votre permis de conduire…

Avant qu’il ne soit trop tard, voici 5 astuces pour ne pas perdre de points et sauver votre permis de conduire.

Sommaire:

1. Respecter le code de la route

2. Prenez le temps d’examiner le PV!

3. Demandez la photo radar!

4. Vous aviez prêté votre véhicule…

5. Ressortez votre vélo!

1. Respecter le code de la route

La première des astuces pour ne pas perdre de points est 100% légale, 100% gratuite et 100% efficace.

C’est très simple: respecter le code de la route! En plus ça tombe bien, tout le monde (du moins en théorie…) le connaît pour l’avoir passé un jour.

Alors pourquoi s’en priver?

Il y a de cela quelque mois, les gendarmes de l’Oise avaient publié sur leur page facebook une astuce empêchant à 100% les amendes pour excès de vitesse. Cette astuce est imparable et je ne peux que vous conseiller de l’appliquer!

Mais en dehors des excès de vitesse qui constituent le gros des troupes des infractions routières, (17 millions d’avis de contravention envoyés en 2017 suite à des flashs par radar automatiques…), il existe un certain nombre d’infractions qui finissent par être considérées comme “banales”.

Elles entraînent pourtant de gros retraits de points. Et elles entament à chaque fois sérieusement votre “capital points”.

Voilà une liste, non exhaustive, qui va forcément vous dire quelque-chose. Faites le test! En ville ouvrez les yeux 5 minutes, je suis sûr que vous constaterez au moins une de ces infractions. On parie?

  • défaut de clignotant

    35€ d’amende et – 2 points. SCOOP!!! Le clignotant est de série sur les véhicules modernes. Il est actionné par un petit bras situé sur le côté gauche du volant. Vous baissez le petit bras si vous tournez à gauche et vous levez le petit bras si vous tournez à droite. Simple non? Pour en savoir plus, lisez mon article “A la recherche du clignotant perdu !

  • non-respect des distances de sécurité

    135€ d’amende et – 3 points. Coller le véhicule de devant est illégal car dangereux… En plus, et entre nous, ça ne va pas le faire accélérer pour autant! Et en cas de freinage c’est l’accident assuré, à vos torts en plus. Le code de la route est clair: la distance que vous devez respecter est au moins la distance que vous parcourez en 2 secondes. Plus vous roulez vite plus cette distance doit être grande! C’est mathématique.

  • téléphone au volant

135€ d’amende et – 3 points. Rappel: le simple fait de tenir son téléphone en main constitue l’infraction, même sans textoter ou téléphoner! L’oreillette bluetooth est proscrite aussi.

  • glisser le stop ou un feu rouge

135€ d’amende et – 4 points. Infraction ultra-classique, qui ne rapporte pas grand chose mais qui peut coûter cher. Notamment en cas d’accident de la circulation puisque vous serez à 100% en tort.

  • refus de priorité

    135€ d’amende et -4 points. Même chose…

  • refus de priorité aux piétons

    135€ d’amende et – 6 points. La courtoisie n’a jamais fait de mal à personne. Patientez quelques secondes et vous sauvez ainsi la moitié de vos points (pour ceux qui en ont 12 en tout cas).

Si vous respectez le code de la route, les forces de l’ordre ne peuvent pas vous verbaliser. Et pas de verbalisation, pas de points en moins! C’est aussi simple que ça!

Et en plus de sauver votre permis, vous ne mettez pas les autres usagers en danger.

C’est gagnant pour tout le monde!

Après, soyons très clairs: il peut arriver à tout le monde d’avoir un moment d’inattention, de fatigue ou d’énervement. Et dans ce cas, les astuces pour ne pas perdre de points qui suivent vont, sans doute, vous intéresser.

2. Prenez le temps d’examiner le PV!

Evidemment, recevoir un pv (procès verbal) n’est jamais agréable! On est tous d’accord là-dessus.

Clairement vous aurez plus envie de faire du classement vertical ou du feu avec que de passer votre soirée à le lire (je n’ai jamais dit que mes astuces pour ne pas perdre de points seraient toutes faciles ou sympathiques).

Mais entre les deux il y a un juste milieu qui peut vous aider. Et vous éviter d’entamer votre “capital points”.

Alors prenez quelques minutes pour lire attentivement votre pv.

Un pv doit en effet comporter un certain nombre de mentions obligatoires:

  • immatriculation du véhicule
  • date, heure et lieu précis de l’infraction (point kilométrique ou PK en cas d’excès de vitesse)
  • nature de l’infraction (excès de vitesse, non respect de l’arrêt absolu au stop, …)
  • identité de l’agent (ses nom, prénom, grade ou numéro de matricule)

Une mention manquante et vous pouvez contester le pv pour tenter d’invalider la contravention et le retrait de points qui va avec. Pour aller plus loin consultez l’article “Quand a lieu la perte des points ?

Le diable est souvent dans les détails!

3. Demandez la photo radar!

En cas de flash par un radar automatique (feu rouge, excès de vitesse), la procédure est lancée au nom du titulaire du certificat d’immatriculation du véhicule flashé. Idem pour un “pv à la volée” c’est-à-dire sans interpellation du conducteur.

Traduction: si c’est votre nom qui est noté sur la carte grise du véhicule, c’est vous qui recevez l’amende. Et si vous payez l’amende, c’est vous qui perdez les points. Et la boucle est bouclée.

Même si vous n’étiez pas le conducteur au moment des faits.

Si vous doutez avoir commis l’infraction, si vous avez souvenir d’avoir prêté votre véhicule ce jour là, ou même si vous êtes tout simplement en délicatesse avec vos points, n’hésitez pas: demandez la photo radar!

Elle est souvent (pas toujours, attention…) inexploitable.

Pour de multiples raisons:

  • radar qui flashe par l’arrière (très fréquent puisque les plaques d’immatriculation des motos sont à l’arrière)
  • mauvaise résolution
  • photo floue
  • pare-soleil baissé
  • reflet
  • mauvais temps
  • le conducteur porte une casquette
  • etc.

Comment obtenir la photo radar?

Vous pouvez obtenir la photo radar en écrivant à l’adresse suivante:

CENTRE AUTOMATISE DE CONSTATATIONS DES INFRACTIONS ROUTIERES (CACIR)

SERVICE PHOTOS

CS 41101

35911 RENNES CEDEX 9

Vous pouvez également l’obtenir en vous connectant sur le site dédié de l’administration.

C’est gratuit!

Et sous quelques jours vous recevez deux clichés: un plan serré de votre plaque d’immatriculation et un plan large de toute la voiture.

Que faire si on ne me reconnaît pas sur la photo radar?

Si vous n’êtes pas reconnaissable c’est tout bon. Contestez, quitte à aller jusque devant le tribunal de police. Vous encourrez une simple amende civile mais pas de retrait de points. Evidemment si c’est pour 1 seul point alors que vous avez vos 12 points ça ne vaut peut-être pas le coup…

Même stratégie en cas de “pv à la volée” sachant que dans ce dernier cas il n’y a même pas de photo radar. Tout au plus peut-il y avoir un descriptif très sommaire du conducteur sur le pv rédigé par les forces de l’ordre mais certainement pas suffisant pour vous identifier formellement.

Vous pouvez éventuellement échapper à toute amende mais il vous faudra alors dénoncer le véritable conducteur, prouver que vous étiez à l’autre bout de la France au jour de l’infraction, que votre véhicule avait été volé ou que vous êtes victime d’une usurpation de plaques

Attention! Il est possible que vous ne receviez pas la photo radar dans le délai de 45 jours de l’amende forfaitaire. Pas de panique! Contestez quand même si vous avez un doute et dans le pire des cas (on vous reconnaît sans problème sur la photo…) vous pourrez toujours plaider que vous aviez un doute, raison pour laquelle vous avez demandé à obtenir la photo radar. Pour aller plus loin, consultez “Photo radar: exigez le cliché!”

4. Vous aviez prêté votre véhicule…

Il est parfaitement légal de prêter son véhicule à un tiers (un ami, un collègue, votre conjoint, votre grand-mère, …).

Et, contrairement aux rumeurs, vous n’êtes JAMAIS obligé de dénoncer le véritable conducteur. Sauf, bien sûr, le cas particulier du représentant légal de la personne morale.

Si vous ne dénoncez pas la personne à qui vous avez prêté votre véhicule, vous serez uniquement condamné à une amende civile sauf à démontrer que vous ne pouviez pas être au volant, mais vous ne perdrez pas de points sur votre permis de conduire.

Mais vous pouvez aussi dénoncer le véritable conducteur et dans ce cas c’est lui qui se verra envoyer le PV. Vous ne perdrez pas de points et n’aurez pas d’amende à régler.

Certains conducteurs optimisent cette astuce. Ils utilisent la technique de “l’arrangement familial” pour ne pas perdre de points. Un exemple bien connu: dénoncer mamie qui ne conduit plus et n’a plus besoin de son permis de conduire. Il s’agit d’une des astuces pour ne pas perdre de points les plus répandues…

C’est tentant, facile … mais illégal! En cas d’enquête cela pourrait vous nuire car il s’agit ni plus ni moins que d’une fausse déclaration… Attention donc à ce type d’astuce miracle! A éviter, ou consommer avec (grande) modération.

Une autre des astuces pour ne pas perdre de points est assez similaire: mettre son véhicule au nom d’un tiers. C’est une astuce parfaitement légale.

En cas d’infraction sans interpellation, les points seront retirés du permis du titulaire de la carte grise et nom du conducteur effectif.

Attention! Depuis 2017 pas de permis de conduire, pas de carte grise! Avant cette date certains conducteurs malins mettaient le véhicule au nom de leur enfant mineur. Ce qui était limite bien sûr, mais parfaitement légal! Aucun point ne pouvait être retiré donc… Mais cette astuce est impossible désormais. Pour immatriculer un véhicule au moins un titulaire de la carte grise doit être titulaire du permis de conduire.

5. Ressortez votre vélo!

Perdre des points en vélo? Fake news!

Une bonne fois pour toutes, il est absolument impossible de perdre des points en vélo.

Vous n’êtes pas convaincu? Alors lisez sans attendre la circulaire du 11 mars 2004 du Ministère de l’Intérieur (en particulier page 2, I, 4ème paragraphe). Ou encore l’arrêt du Conseil d’Etat en date du 8 décembre 1995 (CE 8 décembre 1995, n°140812).

Le principe est clair: un retrait de point n’est possible que pour les infractions commises avec un véhicule pour la conduite duquel un permis est exigé.

Donc en vélo, trottinette, voiturette ou autre, pas de retraits de points possibles!

Le vélo c’est doublement gagnant: pour la santé de votre permis et aussi pour la vôtre! Et oui, une de mes astuces pour ne pas perdre de points est même bonne pour la santé.

Mais attention, en cas d’infraction vous ne passez pas totalement à travers les mailles du filet. Vous vous exposez en effet à une amende.

Et dans les cas les plus graves, un cycliste pourra même faire être poursuivi devant le tribunal correctionnel (exemple: conduite sous l’empire d’un état alcoolique, conduite après usage de stupéfiants, …). Ces délits pourront entraîner une suspension judiciaire du permis de conduire, voire même une annulation, de plein droit en cas de récidive légale…

2 commentaires

  1. contrairement aux rumeurs, vous n’êtes JAMAIS obligé de dénoncer le véritable conducteur. Sauf, bien sûr, le cas particulier du représentant légal de la personne morale.

    Si vous ne dénoncez pas la personne à qui vous avez prêté votre véhicule, vous serez uniquement condamné à une amende civile sauf à démontrer que vous ne pouviez pas être au volant, mais vous ne perdrez pas de points sur votre permis de conduire.

    PUIS :

    En cas d’infraction sans interpellation, les points seront retirés du permis du titulaire de la carte grise et nom du conducteur effectif.

    FAUDRAIT SAVOIR ?!

    1. Lisez bien mon article! Dans le premier cas j’évoque la possibilité de contester pour échapper au retrait de points. Dans le second cas j’évoque la possibilité de mettre le véhicule au nom d’un tiers. Donc aucune incohérence 😉 Merci de votre fidélité et à bientôt sur le blog!

Laisser un commentaire